31/01/2010

Rockabye Baby !

Avoir des enfants, ce n’est pas tous les jours facile… On n’a parfois pas tant envie de dire "Merci la vie !" que bien plutôt : "Putain m’est qu’est-ce qu’il m’a pris ?!". Mais bon, comme on va dire que les joies l’emportent largement sur les inconvénients, je m’en vais signaler dans cette chronique une collection musicale assez délire réservée aux bébés et aux petits enfants. (Merci à nos amis qui ont offert l’un de ces CD à ma fille pour Noël, je ne connaissais carrément pas avant ça !)

L’entreprise qui produit et vend ces albums s’appelle ROCKABYE BABY ! Basée à Los Angeles, son concept est simple : proposer aux enfants (enfin, plutôt aux parents qui l’achèteront à leur progéniture) des interprétations des meilleures chansons des meilleurs groupes de rock de ces quarante dernières années. Les arrangements proposés s’axent plus particulièrement autour du glockenspiel, du mellotron, du vibraphone, des cloches et des carillons.

On trouvera par exemple, du côté des classiques, les Beatles, les Stones, les Beach Boys, Pink Floyd, Bob Marley, Queen … Mais le rock contemporain n’est carrément pas en reste : U2, les Cure, Coldplay, Radiohead, Smashing Pumpkins, Nirvana, Pixies… Le plus drôle, c’est que des adaptations de plusieurs groupes de "hard rock" sont également disponibles : Aerosmith, Metallica, Guns N’Roses, Queens of the Stone Age, Nine Inch Nails… J’imagine le truc ;-)

Les deux CD que j’ai écoutés sont ceux des reprises de Radiohead et des Smashing Pumpkins, à mon avis deux des meilleurs groupes des années 90 (le troisième étant Nirvana). Je dois dire que c’est plutôt intéressant ! Bien sûr les versions sont entièrement instrumentales et les arrangements très "soft" mais, même si c’est prioritairement destiné aux enfants, les adultes peuvent sans problème les écouter, c’est plutôt pas mal foutu et ça permet de redécouvrir des chansons pourtant connues par cœur.

radiohead.gifConcernant Radiohead, c’est un groupe qui se prête particulièrement bien aux adaptations instrumentales, y compris classiques : j’avais autrefois chroniqué l’un des albums de reprises de Radiohead, version classique, par le pianiste Christopher O’Riley. Pas de raison, donc, que ça ne fonctionne pas en "version bébé" !
Les chansons sélectionnées pour l’occasion puisent essentiellement dans OK Computer, sans doute le "classique des classiques" radioheadiens. "No Surprises" n’est finalement pas si éloignée de l’original (puisqu’on s’en souvient, celui-ci joue lui-même pas mal avec les carillons), par contre c’est plus intéressant et dépaysant d’écouter des titres comme "Airbag", "Let Down" ou "Paranoid Android".
Mais les albums postérieurs de Radiohead ne sont pas oubliés : à noter une version de "Everything In Its Right Place" de Kid A, "Knives Out" d’Amnesiac, "Sit Down, Stand Up", "Sail to the Moon" et "There There" de Hail To The Thief. Dommage, à mon avis, que "Street Spirit (Fade Out)" n’ait pas été retenu.

Une question que je me pose toutefois à l’écoute de ce disque : la musique de Radiohead étant somme toute relativement déprimante, quelle influence cela a-t-il sur un bébé ?? D’un autre côté, la musicalité imparable du groupe l’emporte, à mon avis, sur sa coloration pour le moins mélancolique !

smashing_pumpkins.gifQuant aux Smashing Pumpkins, le passage de leurs titres à la "moulinette bébé" est également très intéressant. Etait-il besoin d’écouter ce disque pour se rendre compte à quel point les compos de Billy Corgan et sa bande sont éclectiques, tantôt joyeuses, tantôt plus tristes, toujours très rigoureuses et structurées ? Pas en ce qui me concerne, mais pour d’autres moins immédiatement conquis par ce groupe génial, je ne peux que conseiller l’écoute des titres "bébé-isés" avant de revenir aux originaux.
Les titres choisis sont majoritairement extraits de Siamese Dream et de Mellon Collie & The Infinite Sadness (parmi lesquels les classiques "Today", "Disarm", "Cherub Rock", "1979", "Tonight, Tonight"…). Mais on trouve aussi "Blank Page" de l’album Adore ou "Try, Try, Try" de Machina/The Machines Of God.

Sans surprise, l’album se clôt sur le titre "Farewell And Goodnight", le dernier titre de Mellon Collie, qui avait déjà originellement ce côté comptine (comme "Soma", également présent sur l’album).
L’ambiance globale de ce disque est peut-être moins triste que celle de Radiohead, ça passe vraiment très bien.

Au final, ces disques sont une initiative à saluer : je trouve que ça ne prend pas les auditeurs (que ce soit les enfants ou les parents) pour des cons parce qu’il y a une réelle qualité des arrangements, une exigence certaine qui n’a rien de débilitant ou de cacophonique, comme c’est parfois le cas pour les interprétations de musiques en version bébé.
Après, il va de soi que je suis pour faire écouter, dès le plus jeune âge (dès le stade intra-utérin en fait !), de la musique originale aux bébés (qu’elle soit classique, jazz, rock…). Sans passer forcément par le prisme de réadaptations soi disant plus "conformes" parce que simplifiées. Toutefois, pour le côté relaxation et aide à l’endormissement, il faut reconnaître que ces versions de la firme ROCKABYE BABY ! sont sans doute ce qui se fait de mieux à l’heure actuelle. Je les recommande donc chaleureusement à mes lecteurs qui auraient la chance (?) d’être parents !

11:43 Publié dans Musik | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : musique, rock, culture

Commentaires

Merci du tuyau. C'est vraiment bien foutu effectivement. "On" me presse pour une adaptation de Depeche Mode, je leur écris de ce pas.

Écrit par : Northern Flo | 01/02/2010

Écrire un commentaire